Quad

Talent confirmé

0 commentaire
 

Jeudi 17 Fevrier 2011

Talent confirmé
 
Talent confirmé

Le pilote maritime Marc Perrigouard a brillé sur les circuits ces dernières semaines.

« De bonnes performances »
A 19 ans, Marc Perrigouard n'en finit plus de progresser. Comptant parmi les meilleurs jeunes du continent, il poursuit sa trajectoire ascendante et s'attaque désormais au gratin du quad toutes catégories. Ses résultats fin janvier en sont la preuve, des performances dont il se réjouit. «Cette année je fais 12ème (sur 203 engagés, NDLR) à la ronde des sables d'Hossegor (22-23 janvier) et au quaduro du Touquet (29-30 janvier) je passe la ligne d'arrivée 10ème mais au final mon coéquipier et moi sommes relégués à la 12e place (sur 400 engagés, NDLR)...Ce sont de bonne performances pour le début d'année, ça change de l'année dernière ou j'ai eu des problèmes techniques aux deux courses. Donc oui, je suis satisfait de ces premières courses.»

Bientôt les podiums
S'il ne côtoie pas encore régulièrement les podiums, il s'en rapproche assurément et ne devrait pas tarder à toucher son but du doigt malgré son jeune âge. Désormais à l'aise sur les circuits aux côtés de pilotes beaucoup plus chevronnés que lui, Marc Perrigouard est en avance sur sa génération. « J'ai été favorisé par mon arrivée très tôt dans la compétition, donc cela m'a permis de vite me décoincer sur les sauts et de vite apprendre les "règles du jeu" » explique-t-il. Mais si sa jeunesse et sa fougue son ses principaux atouts (en sus d'une science du pilotage rare), elles sont également ses défauts qu'il rectifiera à l'avenir : « Maintenant je fais encore pleins de petites fautes qu'il faut que je corrige (…) Ce qu'il me manque, comme la plupart des pilotes, c'est le physique. C'est primordial si tu veux être au top donc il faut que je bosse encore et encore pour pouvoir être au top physiquement pour justement éviter les erreurs et ne pas me faire mal. »

A la recherche de partenaires
Ayant plus d'un tour dans son sac, le sociétaire du club de Dompierre sur Mer souhaiterait monter sur d'autres engins que le quad, notamment la moto, pour progresser. «J'aurai voulu mis mettre dans le but de m'améliorer techniquement, mais aussi physiquement pour faire travailler d'autres muscles. Malheureusement le budget pour une nouvelle machine n'est pas encore là mais oui pourquoi pas dans des jours futurs ! » glisse-t-il. Véritable nerf de la guerre dans ce milieu des sports mécaniques, l'aspect financier est ce qui fait, pour l'instant, principalement défaut à Marc Perrigouard entre les inscriptions aux courses, les frais de déplacements et surtout le matériel et les pièces de mécanique. Il est donc à la recherche de sponsors ou autres partenaires susceptibles de l'accompagner et le soutenir financièrement dans cette aventure.


 

sport mécanique - Dompierre-sur-Mer - Talent confirmé

Antoine ROBERT
 
Ajouter un commentaire